RIAM 08 http://riam.info/08 Rencontres Internationales des Arts Multimédia organisées par l'association Technè Thu, 15 Sep 2011 07:53:49 +0000 en hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.0.1 RETOUR SUR LES RIAM 2011 http://riam.info/08/report/ http://riam.info/08/report/#comments Wed, 02 Mar 2011 15:31:31 +0000 riam http://riam.info/08/?p=1326 Les photos : merci à Pierre Gondard, Frederic Gillet, Andres Donadio, Mezli vega, Olivier Ratsi, Laure Coudsi.

RIAM 08 sur Flickr

Les vidéos : merci à Pierre Gondard, Kera Nagel et André Aspelmeier, Laure Coudsi.

RIAM 08 sur Dailymotion

La presses :

RIAM 08 sur Poptronics

RIAM 08 sur Ventilo 1

RIAM 08 sur Ventilo 2

RIAM 08 sur Mécénes de sud

RIAM 08 sur Desartsonnants

RIAM 08 dans la Marseillaise

RIAM 08 sur Radio Grenouille

Télécharger la revue de presse :

RevueDePresseRIAM08Act!

]]>
http://riam.info/08/report/feed/ 0
INCITE / (performance A/V) http://riam.info/08/incite/ http://riam.info/08/incite/#comments Mon, 28 Feb 2011 23:00:00 +0000 riam http://riam.info/08/?p=27 Vendredi 4 février 2011 à 20h chez Seconde Nature

27 bis rue du 11 novembre 13100 Aix-en-Provence - www.secondenature.org

Gratuit adhésion de 3 € obligatoire a l’association Seconde Nature.

Soirée co-produite avec Seconde Nature et avec l’aide de la ville Hambourg.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

INCITE / (performance A/V)

La performance audio-vidéo ou « live AV », est aujourd’hui une pratique majeure de la sphère
expérimédia.
Incite / est un duo audiovisuel électronique et expérimental de Hambourg (Allemagne) composé
de Kera Nagel et André Aspelmeier. Ils proposent des performances de musique minimale
fragmentée par des arrangements de « scratchs » et de brisures rythmiques synchronisées avec
des vidéos urbaine en niveaux de gris.

Le duo a défini lui-même ses propres sonorités : rebuts électriques fragmentés et éclats fragiles de
bruit statiques rencontrant des sons infra basse mêlés à une intensité visuelle méticuleusement
construite, dans laquelle l’image physique du duo est projetée.

Mixing eye-catching experimental audiovisual art with dynamic distorted IDM grooves, the duo criss-crosses art and club worlds, creating intense experiences for ears and eyes. Fragmented electric junk, fragile bursts of static noise and extra-charged sub-bass-kicks join semi-abstract monochromatic imagery. incite/ play seriously weird glitch and quasi-danceable grooves in synced conjunction with intense grayscale visuals.
incite’s audiovisual creations – from abstract to semi-narrative – deal with subjects between quantum mechanics, urbanity and other aspects of everyday life . The distorted visuals are mostly unrecognizable, hiding the underlying stories – an exciting expedition for the audience.

www.incite.fragmentedmedia.org


]]>
http://riam.info/08/incite/feed/ 0
MC2 (live) http://riam.info/08/mc2/ http://riam.info/08/mc2/#comments Sat, 01 Jan 2011 10:31:46 +0000 riam http://riam.info/08/?p=14 Vendredi 4 février 2011 à 20h chez Seconde Nature

27 bis rue du 11 novembre 13100 Aix-en-Provence www.secondenature.org

Gratuit adhésion de 3 € obligatoire a l’association Seconde Nature.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

MC2 (live)

MC2 est né de la rencontre entre deux musiciens issus d’univers différents. M pour Miosine et C pour C.Kel qui complètent la fameuse formule E = MC2. Un style «électroglitchop» d’une énergie contagieuse, un raffinement dans la technique nd’exploitation et de recyclage des sons que l’on obtient avec les bugs informatiques, un CD qui saute ou encore un son inversé…
Leur talent étant de réussir à harmoniser le tout avec des basses groovy secouées de beats hip hop et electro. Après une première rencontre pour la réalisation d’un remix drum’n bass en septembre 2008, Miosine, et C.kel décident de travailler ensemble sur un projet commun dans une direction plus hip hop – electro.
Ainsi nait le duo MC2 : Miosine, alchimiste du son électroacoustique, qui se balade de la composition d’oeuvres contemporaines à la musique électro. Et C.Kel, dj et producteur de Drum n’ bass, Dubstep et Break Beat, apprécié pour ses mixes et ses productions qui émoustillent le dance-floor en un rien de temps !!!

Leurs divise « Mon beat et dure » alors « Suce mon beat ».

www.myspace.com/mc2fr

MC2 has been created by two musicians from different worlds. M for Miosine and C for C.Kel, completing the famous formula E = MC2. An “electroglitchop” style with infectious energy! There is stylishness in operating and recycling’s sounds technique: sounds are produced by computer bugs, by a skipping CD, or by an inverted sound … Their talent is to success in harmonizing the whole with groovy bass shaken by hip-hop beats and electro. After a first meeting for a drum’n’bass remix realization in september 2008, Miosine and C.Kel have decided to work together on a common project, in a hip hop-electro line.
Thereby, the duet MC2 is born: Miosine, alchemist of electroacoustic sound, playing easily in contemporary works’ composition of electro music; C.Kel, a dj and Drum’n’bass, Dubstep and Break Beatmaker, is liked for his mixes and productions firing the dance floor in a few seconds!!!

www.myspace.com/mc2fr

Soirée co-produite avec Seconde Nature.

© photo Technè

]]>
http://riam.info/08/mc2/feed/ 0
REVUE VOLUME (rencontre) http://riam.info/08/revue-volume/ http://riam.info/08/revue-volume/#comments Fri, 31 Dec 2010 14:39:40 +0000 riam http://riam.info/08/?p=319 Samedi 5 février à partir de 19 heures au Bancs Publics, Lieu d’expérimentations culturelles

10 rue Ricard 13003 Marseille  – www.bancspublics.free.fr

Entrée libre réservation conseillé au 09 52 52 12 79

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Lancement de la revue Volume n°2

En présence de Anne-Lou Vicente et Raphaël Brunel rédacteurs en chef

Bilingue et semestrielle, Volume se présente comme la première revue d’art contemporain spécialisée sur le son. Ni revue musicale, ni revue d’art sonore, Volume envisage le son du point de vue des arts plastiques.

Le second numéro de la revue est consacré à la problématique de la voix et de l’oralité (performance vocale, poésie sonore, diffusion radiophonique, le langage dans l’art conceptuel, etc.), dans ses dimensions esthétique, poétique et/ou politique.
Au sommaire : monographies (Anthony McCall par Daniele Balit, Vittorio Santoro par Daniel Kurjakovic, Loreto Troncoso Martinez par Kathy Alliou, Benjamin Seror par Elfi Turpin, Anna Barham par Vanessa Desclaux), analyses (Radiotopie par Manuel Cirauqui, «De la poésie verbivoco-visuelle à la spatialisation des mots» par Audrey Illouz, «An evening of poetry and other inspiring speeches» par Franck Leibovici), entretien avec Mathieu Copeland, focus sur Artur Zmijewski, interventions (Marcelline Delbecq, Christian Alandete)…

The latest edition of Volume n°2

Bilingual (English/French) and biannual, Volume is the first magazine devoted to sound issues in art, and to the complex relationships between visual and sound forms, both in contemporary art and history.
Volume is neither a musical magazine, nor a magazine about sound art; rather, it sees sound from the angle of the visual arts. The history of relations between sound and art is not recent, but the past few years have seen many more works, exhibitions, publications and other events whose aesthetic and theoretical content attests to a growing interest in this medium, and the various ways it is used. Through a broad range of critical and artistic contributions, it is Volume’s intent to represent a platform observing and analyzing this dynamic, while at the same time being sure to re-position it within a historical perspective.

Featuring: Anthony McCall (Daniele Balit), Vittorio Santoro (Daniel Kurjakovic), Benjamin Seror (Elfi Turpin), Loreto Troncoso Martinez (Kathy Alliou), Anna Barham (Vanessa Desclaux), realistic poetry from Brazil (Audrey Illouz), interventions of the encyclopedia of speech, Marcelline Delbecq and Franck Leibovici, a carte blanche for Christian Alandete, an interview about exhibitions with Mathieu Copeland etc.

www.revuevolume.fr

]]>
http://riam.info/08/revue-volume/feed/ 0
JEROME PORET (performance) http://riam.info/08/jerome-poret-performance/ http://riam.info/08/jerome-poret-performance/#comments Thu, 30 Dec 2010 14:43:55 +0000 riam http://riam.info/08/?p=269 Samedi 5 février à partir de 19 heures au Bancs Publics, Lieu d’expérimentations culturelles

10 rue Ricard 13003 Marseille  – www.bancspublics.free.fr

Entrée libre réservation conseillé au 09 52 52 12 79

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

JEROME PORET (performance)

«Ellipse»

Performance sonore
Les lives de Jérôme Poret sont des moments qui croisent les impulsions électriques des corps sonores. Depuis les résurgences de la culture Nowave, jusqu’à une certaine forme de «Percep Noise», il investit des espaces liminaires comme autant de lieux de représentation. Jérôme Poret inscrit sa pratique sonore dans d’autres médiums tels que le walldrawing, l’installation, l’écriture ou la performance, interrogeant les mécanismes d’interprétation du réel et de son événement. Il appréhende l’architecture comme une structure amplificatrice et émettrice d’un environnement social et artistique donné.
Fondateur du lieu d’art Transpalette en 1998, chargé de sa programmation jusqu’en 2007, il a aussi été le créateur de Labelle69, association produisant de multiples artistes sur support vinyle, tout en étant intervenant régulier dans les écoles d’art sur les questions du son dans l’art contemporain.

Jérôme Poret est représenté par la Galerie Frédéric Giroux, Paris.

The live performances of Jérôme Poret are a mixture of his artistic practice combined with electric impulses of sound. Working with the sound of the revival of the Nowave culture to a specific form of «Percep Noise», he creates not only preliminary but also representative spaces.

Jérôme Poret works mostly with a sound which develops itself through other media such as walldrawing, installation, writing or performance, questioning the mechanics of the interpretation of reality and its happening. He understands architecture as an amplifying and transmitting structure of a socially and artistic environment already existing.
He is founder of Transpalette in 1998 and was in charge of its program until 2007.
He also is president and founder of Labelle69, an association that produces many with vinyls working artists. He is frequently holding speeches in schools of arts about sound and visual and fine arts.

Jérôme Poret is represented by the Galery Frédéric Giroux in Paris.

www.labelle69.org

]]>
http://riam.info/08/jerome-poret-performance/feed/ 0
VON CALHAU ! (performance) http://riam.info/08/von-calhau/ http://riam.info/08/von-calhau/#comments Wed, 29 Dec 2010 15:50:54 +0000 riam http://riam.info/08/?p=513 Samedi 5 février à partir de 19 heures au Bancs Publics, Lieu d’expérimentations culturelles

10 rue Ricard 13003 Marseille  – www.bancspublics.free.fr

Entrée libre réservation conseillé au 09 52 52 12 79

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

VON CALHAU ! (performance)

Von Calhau! est un duo d’artistes composé de Marta Ângela et João Alves, qui s’intéresse à la transe, au psychédélisme, à la ruralité et à des formes marginales de spiritualité. Parmi leurs motifs obsessionnels, ils ont souvent exploré des jeux de langage autour du principe de symétrie, tels que, des anagrammes, palindromes et lignes anacycliques. Ils peuvent aussi bien réaliser des films 16mm que des performances ou des concerts.
Depuis 2006, ils exposent et interviennent aussi bien dans des lieux alternatifs de la scène avant-garde portugaise, que dans des galeries reconnues à l’échelle internationale (Cristina  Guerra). Ils ont été nommés pour le prix Uniao Latina, l’un des plus importants pour la jeune
génération d’artistes au Portugal.

Von Calhau! is an artistic couple made of Marta Ângela and João Alves, who are interested in topics like trance; expanded consciousness and marginal spiruality. Among their obsessive designs and patterns, they often explore and play with the language by using principles of symmetrie such as anagrams, palindromics and anacyclics. They also do 16mm movies as well as performances and concerts. Since 2006 they exhibit and perform not only in alternative venues of the Portuguese avant-garde scene, but also in internationally known galleries (Cristina Guerra). Von Calhau is nominated for the Uniao Latina, one of the most important awards for young artists in Portugal.

www.einsteinvoncalhau.com
www.myspace.com/calhau

]]>
http://riam.info/08/von-calhau/feed/ 0
MARSEILLE-MANHATTAN (dj set) http://riam.info/08/marseille-mahattan/ http://riam.info/08/marseille-mahattan/#comments Tue, 28 Dec 2010 11:39:38 +0000 riam http://riam.info/08/?p=994 Samedi 5 février à partir de 22 heures au Bancs Publics, Lieu d’expérimentations culturelles

10 rue Ricard 13003 Marseille  – www.bancspublics.free.fr

Gratuit

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

MARSEILLE-MANHATTAN (Dj set)

Les soirées Marseille Manhattan se déroulent une fois par mois au New Palace, un micro club un peu canaille situé dans le centre ville de Marseille. Les artistes Rémi B, John Deneuve et Doudouboy sont à l’initiative de ce rendez-vous pour amateurs de musiques débridées.

The Marseille Manhattan night takes place every month at the New Palace, a micro club situated in the centre of Marseille.
For nonstop amateurs of musique: Rémi B , John Deneuve  et Doudouboy.

PAPA DENEUVE (Pent House Mambo Hula Hula)
www.johndeneuve.com

MOHO (rayon laser & rocking chair)
www.polymorphe.fr

DANKE SCHÖN (Tyrol Makossa Bouli Bouli)
www.doudouboy.com

# FUNK # PUNK # NEW WAVE # BREAKDANCE # DISCO PSYCHO # HIP HOP # EXOTICA # PIONNERS # IDM # HAPPY BREAKCORE # ROCKABILLY # NORTHERN SOUL # VARIETES # CHACHACHA # DOO WOP # HARD ROCK # COUNTRY # ELECTRO # TWIST # DUBSTEP # ROCK’N ROLL AVEC PIANO # ACID # MULTI GROOVES

]]>
http://riam.info/08/marseille-mahattan/feed/ 0
MORTON SUBOTNICK & LILLEVAN (concert + video) http://riam.info/08/morton-subotnick-lillevan-concert-video/ http://riam.info/08/morton-subotnick-lillevan-concert-video/#comments Mon, 27 Dec 2010 16:01:51 +0000 riam http://riam.info/08/?p=762 Dimanche 6 février à 18 heures au GMEM

15, rue de Cassis 13008 Marseille – www.gmem.org

Tarif unique 10 euros, réservation au : 09 52 52 12 79

En co-production avec le GRIM (Scéne musicale de Montevideo) et le GMEM (Centre national de création musicale)

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

MORTON SUBOTNICK & LILLEVAN (US/DE)

« Silver Apples of the Moon Revisited »

Morton Subotnick a donné une impulsion majeure au développement des musiques électroacoustiques et électroniques aux Etats-Unis. Enseignant au Mills College d’Oakland en Californie de 1959 à 1966 il co-fonde en 1961, avec Ramon Sender, le San Francisco Tape Music Center. Ce centre devient rapidement un lieu d’expérimentation privilégié pour Pauline Oliveros, Donald Buchla, Anthony Martin, Ramon Sender, Terry Riley ou encore Steve Reich . (ce dernier y crée l’une de ses premières œuvres, « It’s Gonna Rain », en 1965). A partir de 1961, en se basant sur les indications de Morton Subotnick et Ramon Sender, Don Buchla développe le premier synthétiseur modulaire, qui sera commercialisé en 1963 par la société Buchla & Associates sous le nom de « 100 series Modular Electronic Music System » et surnommé « Buchla Box ». L’année suivante est commercialisé le synthétiseur de Robert Moog basé sur les mêmes principes.

Morton Subotnick doit sa célébrité à « Silver Apples of the Moon » (1967), une œuvre ayant recours à la Buchla Box. Commandée par Nonesuch « Silver Apples » est l’une des premières pièces spécifiquement conçues pour être publiées sur disque. Par la suite Morton Subotnick a écrit de nombreuses autres pièces pour synthétiseur Buchla, parmi lesquelles « The Wild Bull » (1968), « Touch » (1969), « Sidewinder » (1971), « Four Butterflies » (1973), « A Sky of Cloudless Sulphur » (1978)…

Photo © 2010 Ted Gordon, courtesy of Schott Music

M. S.  had a major influence on the development of electroacoustic and electronic music in the USA. From 1959 to 1966 he was teacher at the Mia venue for favored experimentation for artists such as Pauline Oliveros, Donald Buchla, Anthony Martin, Ramon Sender, Terry Riley and Steve Reich (the latter produced one of his first works there, « It’s Gonna Rain » in 1965). Starting from 1961 Don Buchla developed an analog synthesizer, which was based on the instructions of Morton Subotnick and Ramon Sender. In 1963 it got commercialized by Buchla & Associates under the name of « 100 series Modular Electronic Music System » (nicknamed « Buchla Box »). One year later the synthesizer of Robert Moog, which is based on the same principles, was commercialized.lls College in Oakland, California and in 1966 he co-founded, with Ramon Sender, the San Francisco Tape Music Center. The center quickly became.

M. S. owes his celebrity to « Silver Apples of the Moon » (1967), an artwork for which he resorted to Buchla Box. Ordered by Nonesuch, « Silver Apples » is one of the first works that was imagined to be published as a disk record. After that Morton Subotnick wrote many other pieces for the synthesizer Buchla, amongst others « The Wild Bull » (1968), « Touch » (1969), « Sidewinder » (1971), « Four Butterflies » (1973), « A Sky of Cloudless Sulphur » (1978)…

www.mortonsubotnick.com

Lillevan, vidéaste et artiste en arts médiatiques. Connu comme membre fondateur du groupe
« Rechenzentrum » (1997-2008). Parallèlement à son travail dans Rechenzentrum, il a joué et collaboré avec de nombreux artistes comme Fennesz en autre à partir d’un large éventail de genres, de l’opéra à l’installation, de l’expérimentalisme électronique minimale à la danse et la musique classique. Lillevan a joué et exposé dans le monde entier.

Lillevan is an animation, video and media artist. He is perhaps best known as founding member of the visual / music group Rechenzentrum (1997-2008). Parallel to his work in Rechenzentrum, he has performed and collaborated with many artists from a wide array of genres, from opera to installation, from minimal electronic experimentalism to dance and classical music. Lillevan has performed and exhibited all over the globe, and has performed at all the major media festivals.

www.lillevan.com

]]>
http://riam.info/08/morton-subotnick-lillevan-concert-video/feed/ 0
CHRISTOPHE HANNA (conférence) http://riam.info/08/christophe-hanna/ http://riam.info/08/christophe-hanna/#comments Sun, 26 Dec 2010 11:35:53 +0000 riam http://riam.info/08/?p=604 Mercredi 9 février à 18 heures 30 au Petit théatre de la Friche Belle de Mai

41, rue Jobin 13003 Marseille – www.lafriche.org

Soirée co-produite avec Alphabetville dans le cadre de L’art à l’essai.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

CHRISTOPHE HANNA (conférence)

Des plans griffonnés à la hâte pour décrire une rencontre d’extraterrestres, des collages mnémotechniques d’élèves laissés sur des tables de classe, des fiches de travail angoissées peuvent constituer des modèles pour rendre compte des fonctionnements de formes d’écritures actuelles que nous considérons comme poétiques. Ces écritures, qui n’ont pas pour vocation d’exprimer les mouvements d’une intériorité privée ni de révéler un « Réel » masqué par les représentations dominantes, peuvent être caractérisées comme des dispositifs poétiques, c’est-à-dire des agencements langagiers à visée instrumentale, inventés pour répondre à certains problèmes propres à la vie pratique. Les constructions « documentales » capables de ressaisir des événements dont l’information nous dépasse ou nous semble douteuse (Edgar Allan Poe, Nathalie Quintane, Mark Lombardi), les « formes synoptiques » suggérant une compréhension pour des langages qui nous paraissent étrangers, intenables, intimidants (Emmanuel Hocquard, Stéphane Bérard), les installations ou interventions critiques destinées à analyser et dénaturaliser nos manières de faire des mondes (Manuel Joseph, Christophe Tarkos, Julien Blaine) relèvent toutes du domaine des « dispositifs poétiques » exploré dans ces pages.
Nos Dispositifs poétiques reconçoit la poétique hors des voies de l’autotélisme romantique et des esthétiques formalistes, renouant avec la théorie politique et, plus largement, nos formes de vie.

[Présentation]
Ce livre a pour dessein de caractériser, d’historiciser et d’exemplifier la notion de dispositif poétique. Le premier moment présente une critique des poétiques essentialistes contemporaines. La notion de dispositif y est alors construite par contraste, dans une orientation pragmatiste, à partir d’exemples irréductibles au paradigme essentialiste.
Le second moment théorique propose une réflexion sur les fonctionnements dispositaux, notamment chez des auteurs actuels tels que Stéphane Bérard, Christophe Tarkos, Manuel Joseph, Franck Leibovici, Anne-James Chaton… Les notions d’« action directe », d’« agir non institutionnalisé » y sont reprises, dans le but de décrire les capacités qu’ont certains dispositifs de prendre en charge des problèmes publics pour les redécrire et les faire reconnaître.
Partant de travaux de Jean-Marie Gleize, Franck Leibovici et Olivier Quintyn, la troisième et dernière section pose la question des formes logiques et méthodologiques que pourraient prendre des poétiques proprement dispositales, c’est-à-dire : dont le but est de contribuer au « bon » fonctionnement et à la reconnaissance des dispositifs dont elles traitent.

Christophe Hanna, né en 1970 à Dakar, a arrêté la compétition de judo vers l’âge de 30 ans pour se consacrer surtout à l’étude du piano (Schubert, Bach, Adams) et au développement de travaux menés au sein du groupe La Rédaction qu’il a crée en 1997. La Rédaction fournit ponctuellement différentes sortes de rapports d’enquête et de recoupements au sujet de problèmes publics plutôt mal couverts. Ceux-ci prennent parfois la forme de livres (Nos Visages-Flash Ultimes, Al Dante 2007), de diaporamas d’ambiance (Sieben Lumpen, 2003), de musiques d’ascenseur (Neuf petits silences pour intérieurs, France Culture, 2002), de posters (GUTS, 2002). Par ailleurs, il dirige la collection de théorie littéraire Forbidden Beach au sein de la cellule éditoriale Questions Théoriques qui cherche à formuler de nouvelles questions pour réactiver la théorie littéraire contemporaine.

Born in 1970 in Dakar, Christophe Hanna, stopped doing judo competitions at the age of 30 in order to start working on his piano skills (Schubert, Bach, Adams) and in order to work within the group La Rédaction which he founded in 1997. Their work consists on different surveys on public problems. Sometimes the reports take the form of a book (Nos Visages-Flash Ultimes and Al Dante 2007), a slideshow (Sieben Lumpen, 2003), the music of an escalator  (Neuf petits silences pour intérieurs, France Culture, 2002) or a poster (GUTS, 2002). Hanna also does the collection of the theory of literacy (Forbidden Beach) within the editorial Questions Théoriques, which tries to formulate new questions to reactivate the contemporary theory of literacy.
The book he will talk about at this lecture tries to characterize and set an example of the idea of poetry. It is divided into three different sections and contains a review of the essentials of contemporary poetry, a reflection on the functionality of different poets like Stéphane Bérard, Christophe Tarkos, Manuel Joseph, Franck Leibovici and Anne-James Chaton. The third and last section offers a perspective to all of this.

www.questions-theoriques.blogspot.com/

]]>
http://riam.info/08/christophe-hanna/feed/ 0
NATHALIE QUINTANE (lecture) http://riam.info/08/nathalie-quintane-lesture/ http://riam.info/08/nathalie-quintane-lesture/#comments Sun, 26 Dec 2010 10:16:50 +0000 riam http://riam.info/08/?p=1137 Mercredi 9 février à 18 heures 30 au Petit théatre de la Friche Belle de Mai

41, rue Jobin 13003 Marseille – www.lafriche.org

Soirée co-produite avec Alphabetville dans le cadre de L’art à l’essai.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

NATHALIE QUINTANE (lecture)

lecture d’extraits de « Tomates » (éditions P.O.L., 2010) et de textes inédits

« Je m’appelle encore Nathalie Quintane. Je n’ai pas changé de date de naissance. J’habite toujours au même endroit. Je suis peu nombreuse mais je suis décidée. »
Nathalie Quintane a publié dans de nombreuses revues de poésie et a participé à des lectures publiques. Ses premiers livres, publiés chez P.O.L., sont constitués d’un assemblage ou montage de phrases, proses courtes ou fragments de récits, qui portent un regard humoristique et critique sur des lieux communs ou des genres littéraires, savants ou populaires (la « poésie du quotidien », l’autobiographie…).De son dernier livre,Tomates, elle dit qu’ »il parle de ce qui se passe au moment où il est écrit (2009), de la plante au sommet de l’État. C’est un texte occupé. Pas seulement par moi, malgré les apparences. Un texte occupé par l’imposition d’un style, comme ils disent, par un ton, par des faits, par
des manières de rapporter ces faits ».

Nathalie Quintane, born in 1964, published her first articles in poetry magazines (Action Poétique, Nioques, Doc(k)s, Java, la Revue de littérature générale) and for the editor P.O.L. Later she wrote two novels and also a couple of other books (Chaussure, 1997 ; Saint-Tropez, 2001 ; Grand Ensemble, 2008…). She participates at various public lectures in France and abroad (Danemark, Suède, Etats-Unis, Brésil…) and works continuously with artists such as Stéphane Bérard, Xavier Boussiron, Alain Rivière etc. She also writes reviews on all kinds of texts for the quebecois magazine OVNI.

www.sitaudis.fr

]]>
http://riam.info/08/nathalie-quintane-lesture/feed/ 0
STEPHANE BERARD (projection) http://riam.info/08/stephane-berard/ http://riam.info/08/stephane-berard/#comments Sun, 26 Dec 2010 09:04:25 +0000 riam http://riam.info/08/?p=1129 Mercredi 9 février à 18 heures 30 au Petit théatre de la Friche Belle de Mai

41, rue Jobin 13003 Marseille – www.lafriche.org

Soirée co-produite avec Alphabetville dans le cadre de L’art à l’essai.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

STEPHANE BERARD (projection)

« Les Ongles Noirs » 80 minutes, fiction, 2004.

« Il fait des films antidatés. Tricherie? Non, juste une manière de redonner un coup de jeunesse à l’image. De repousser sa date de péremption de quelques jours. Toutes ses impostures sont basées sur le montage et le champ contrechamp. Un inconnu filmé dans la rue montant dans une voiture devient le DJ Philippe (champ) et dans le plan suivant le conducteur (Xavier Boussiron) lui donne la réplique (contre champ) ; nous n’aurons jamais les deux personnages ensemble dans le même plan. Avoir filmé cet inconnu pour lui faire jouer le rôle de Philippe, c’est se mettre toujours à l’affût du « hasard ». C’est penser le cinéma comme Mallarmé pense la poésie. Et être dans cette recherche toujours miraculeuse de capter la cause fictive qui arrive sans raison apparente ou explicable dans un film. Voici une définition du cinéma donnée par Stéphane Bérard. »
Extrait de Preuves de cinéma. par Jean-Marc Chapoulie texte paru dans le Journal des Laboratoires d’Aubervilliers à l’occasion de la rétrospective des films de Stéphane Bérard, décembre 2004.

Stéphane Bérard, born in 1966, is an artist who works in lives in PACA. He writes and translates books, does installations and works with sound and video. Quite often his works contain a touch of irony. According to Bérard, cinema is to be thought of the way Mallarmé thinks of poetry: always be in search of the fictive cause that is so obvious and still seems to be motiveless.

www.sitaudis.fr

]]>
http://riam.info/08/stephane-berard/feed/ 0
ARNAUD RIVIERE (installation) http://riam.info/08/arnaud-riviere-installation/ http://riam.info/08/arnaud-riviere-installation/#comments Sat, 25 Dec 2010 13:32:48 +0000 riam http://riam.info/08/?p=222 Vendredi 11 et samedi 12 février 2011 au Salon de 15 heures à 21 heures

37 cours Franklin Roosevelt 13001 Marseille - www.techne-marseille.com

Gratuit adhésion obligatoire de 1 euro a l’association Technè.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

ARNAUD RIVIERE (installation)

«Turbothèque»
Installation sonore

Les procédés de reproduction numérique ayant entraîné une véritable explosion de l’offre
musicale publiée sur support audio-numérique, aucun mélomane ou simple amateur occasionnel de musique ne peut se tenir informé de la totalité des publications nouvelles.
La forte augmentation du nombre des œuvres déclarées à la SACEM est un fait qu’il convient de mettre en valeur. Le graphique ci-contre témoigne de cette progression sur les 4 dernières années (+55 % pour les œuvres française et +75 % pour les œuvres étrangères) :
495 000 œuvres nouvelles ont été déclarées en 2003 !

Basée sur un logiciel développé par le Public Library and Life Time Institut (Lincoln, Nebraska), la TURBOTHÈQUE® réduit (jusqu’à 20 fois !) le temps passé à écouter un disque, sans perte de données.
On consacre en France, en moyenne, 5 heures d’écoute par semaine aux musiques fixées sur support, soit 4 disques environ. La TURBOTHÈQUE® permet d’optimiser ce temps d’écoute hebdomadaire et d’assimiler jusqu’à 80 disques par semaine à partir d’un principe simple : plutôt que de faire une lecture horizontale du disque, la TURBOTHÈQUE® propose une lecture verticale, superposant tous les titres d’un album pour une écoute simultanée et optimisée.

Présentée comme une borne d’écoute, la Turbothèque est accompagnée d’un cartel expliquant le fonctionnement et d’un catalogue (cf. contenu) présentant le programme de diffusion des 205 disques qu’elle contient en fonction de la date et de l’heure, l’écran servant de référence horaire.

The progress of digital reproduction stimulated an explosion of musical offer. In 2003 495 000 new works have been declared (which includes not only an increase of +55% in the French productions but also +75% increase of the foreign productions). In order to keep up with this huge offer the TURBOTHÈQUE® has been build. It is based on a program developed by Public Library and Life Time Institut (Lincoln, Nebraska). With the TURBOTHÈQUE® you can listen to 20 times more music in less time, without any loss of information. The five hours per week we generally spend listenting to music in France can therefore be optimized to an average of 80 discs instead of four.

This sound installation is open to everybody who wants to try it. With it goes a program with all the names and data of the 205 discs being played.

www.la.turbotheque.free.fr

]]>
http://riam.info/08/arnaud-riviere-installation/feed/ 0
ARNAUD RIVIERE (performance) http://riam.info/08/arnaud-riviere-performance/ http://riam.info/08/arnaud-riviere-performance/#comments Fri, 24 Dec 2010 13:40:02 +0000 riam http://riam.info/08/?p=233 Vendredi 11 février au Salon à 19 heures

37, cours Franklin Roosevelt 13001 Marseille

Gratuit adhésion obligatoire de 1 euro a l’association technè.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

ARNAUD RIVIERE (performance)

Né en 1974, Arnaud Rivière vit à Paris. Son parcours musical débute au milieu des années 90, à la batterie, avec Pregnant, quartet rock structuré. Puis, dès 1999, il se tourne vers des pratiques plus expérimentales et improvisées.
«Avec le phénomène électrique et les parasites, aujourd’hui, c’est le traficage au rayon bricolant, la table de mixage préparée et le tourne- disque réparé».
Il évolue sur le long terme, entame des collaborations avec Alexandre Bellenger et Miho dans Bobby Moo, provoque des rencontres avec Jean-Philippe Gross, Sophie Agnel, Stéphane Rives, Martin Tétreault ou encore Aaron Moore.

«Traficage au rayon bricolant : tiges de ferraille dans la table de mixage, pas forcément filetées, et pinces croco multicolores, ça rentre la sortie dedans. C’est pas du tout fait pour mais … n’empêche. Un électrophone, plutôt plastique, vive l’explosif, mais renforcé pour
encaisser. Tant que ça tient.
Pas forcément des disques et même certains en métal, et d’autres. Au contraire, des capteurs aussi qui se collent là où ils tombent, ou pas, pas toujours. Sur et avec des ressorts, en revanche».

Born in 1974, Arnaud Rivière lives in Paris. His musical background starts as a drummer with Pregnant in the 1990s. Since 1999 he turns towards an experimental and more improvised practice. On long term he develops works with Alexandre Bellenger and Miho in Bobby Moo, and provokes encounters with Jean-Philippe Gross, Sophie Agnel, Stéphane Rives, Martin  Tétreault and also Aaron Moore.

Today he often works with a material that has normally no use in music production and still he somehow finds a way to use it and create something new. Still with his hands but also metal and other material he creates by accident and sudden shifts and is not only exciting for ears but also eyes.

http://http.http.http.http.free.fr

]]>
http://riam.info/08/arnaud-riviere-performance/feed/ 0
STEMBOGEN (présentation du label + soirée) http://riam.info/08/stembogen/ http://riam.info/08/stembogen/#comments Thu, 23 Dec 2010 15:42:26 +0000 riam http://riam.info/08/?p=331 Vendredi 11 et samedi 12 février de 15 heures a 21 heures au SALON

Gratuit adhésion obligatoire de 1 euro a l’association technè.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

STEMBOGEN (présentation du label + soirée)

Avec Denis Chevalier, co-fondateur et directeur artistique du label.

Présentation du label et stand de disques.
«Sous écoute(s)»: Dispositif en multi-écoute des références du label Stembogen.

Stembogen est le label audio de PPT. Dans la continuité de ce projet, il cultive une approche particulière de la conception d’un disque.
Quatre ou cinq axes se détachent (pouvant se recouper) : la collection «Movies in Your Head»
explorant l’imaginaire de la musique et du son au cinéma ; une relecture poétique et suggestive des productions sonores dites «fonctionnelles» élaborée avec Vincent Epplay ; des projets dits «conceptuels», ou «performatifs», humoristiques, voire assez farfelus ; des projets musicaux hybrides entre «genres» et «cultures» (à l’encontre des métissages modélisés propres à la nglobalisation), et, en prolongement, une ouverture sur certaines musiques «d’ailleurs» (à venir).
PPT est un projet artistique de recherche, d’édition et de programmation transdisciplinaires, intégrant un travail particulier sur les cadres, dispositifs, usages… dans un double mouvement de réflexivité et d’ouverture à divers champs d’activités (hors champs autorisés de l’art).

Références et collaborations musicales :
Plinio-Natale Cemento-Müller – Vincent Epplay – Flash Gordon – Gol – Hänschenklein – RadioMentale & Pierre LaPolice – Rainier Lericolais – Éric Letourneau – Mokuhen – Portradium – Radio On – Ravi Shardja – V/A pour «Jingles & Génériques» [46 auteurs] – V/A pour «Episodic 4.5» [Sister Iodine, Mika Vainio, Oval]

Responsables. Denis Chevalier, Guy Chevalier, Florence Prolongeau. Ingénieur du son. Christophe Le Dantec. Partenaires. Draftlab, éof.
Distribution. Metamkine, Cd1d (prochainement), a-musik, Toolbox, R-diffusion.

Presentation of the label and the possibility to listen to their music.
Denis Chevalier, the cofounder and artistic directeur of the label will be present.
Stembogen is the audio label of PPT, an artistic interdisciplinary research project that publishes books and programs events.
Records and sound art that question listening habits as well as the rituals surrounding the performance of music, while exploring the development of hybrid musical forms. They’re developing projects that reinvent music archives, as well as a series exploring various aspects of film soundtracks; we have a pronounced liking for daring mixes, music from elsewhere, unlikely and zany concepts – the kind of music best described as experimental, electronica, noise, pop, electroacoustic, unknown territories…

References:
Plinio-Natale Cemento-Müller – Vincent Epplay – Flash Gordon – Gol – Hänschenklein – RadioMentale & Pierre LaPolice – Rainier Lericolais – Éric Letourneau – Mokuhen – Portradium – Radio On – Ravi Shardja – V/A pour «Jingles & Génériques» [46 auteurs] – V/A pour «Episodic 4.5» [Sister Iodine, Mika Vainio, Oval]

Responsibles. Denis Chevalier, Guy Chevalier, Florence Prolongeau. Ingenieur of sound. Christophe Le Dantec. Partner. Draftlab, éof.
Distribution. Metamkine, Cd1d (soon), a-musik, Toolbox, R-diffusion.

www.myspace.com/stembogen
www.e-ppt.net

]]>
http://riam.info/08/stembogen/feed/ 0
RADIO ON (dj set) http://riam.info/08/radio-on-dj-set/ http://riam.info/08/radio-on-dj-set/#comments Wed, 22 Dec 2010 13:30:37 +0000 riam http://riam.info/08/?p=621 Vendredi 11 février à 21 heures 30 à L’Enthropy

1, rue consolat 13001 Marseille – www.myspace.com/enthropyasso

Entrée 5 euros + 1 euros adhésion a l’Enthropy.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

RADIO ON (dj set)

Denis Chevalier, de Stembogen, en mix, au croisement d’un grand nombre de genres et de cultures : le goût des rencontres improbables, des mélanges contre-indiqués et des accords insoupçonnés.
La musique, au sein de PPT, cela a d’abord été des bandes son pour le cinéma, des chroniques, du mix, quelques événements… Puis entre autres, la co-création de Büro en 1998 (programmation de musiques électroniques et expérimentales), sa collaboration avec le disquaire spécialisé Wave et le développement du label Stembogen dans les années 2000. En logique avec la démarche d’ensemble de PPT, caractérisée par une attention accrue aux cadres et usages, dans le domaine musical, il développe notamment des dispositifs et principes particuliers qui peuvent s’appliquer à la conception d’un album, d’une diffusion, d’un mix…
Il a conçu entre autres la compilation «Jingles & Génériques – Movies in Your Head vol.3» (2008) qui réunissait plus de quarante auteurs.

Denis Chevalier is DJ from the label Stembogen. His works represent crossings of different kinds of music genres and cultures, a taste of encounters that are quite unlikely, a contraindicated mixing and so far unheard chords.
Starting out with soundtracks, PPT works on sounds for movies, chronics, mixing and some events… In the meantime he also has co-founded Büro (programming of electronic and experimental music) in 1998, collaborated with the specialized record dealer Wave and developed the label Stembogen in the years of 2000. Since the association of Stembogen and PPT, their work is increasingly accurate about conceptions and implementations. Meanwhile Denis Chevalier himself developed measures and principles that can be applied on the conception of albums, the mix and circulation of the work. He imagined compilations like Jingles & Génériques- Movies in Your Head vol. 3 (2008) which combined more than forty autheurs.

www.myspace.com/stembogen

]]>
http://riam.info/08/radio-on-dj-set/feed/ 0